librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

la couleur des chosesL'avis d'Adrien :la couleur bis

Prouesse éblouissante que cette bande dessinée tout en graphique !


C'est tellement bien fait qu’on la lit comme un album "traditionnel" et de temps à autre, en prenant un peu de recul, on se dit: "waouw !"


Dans cette comédie dramatique,on suit un jeune souffre-douleur de la banlieue de Londres qui, en pleine séparation de ses parents, une dispute d'une violence rare laissant la mère dans un coma profond, va avoir en sa possession le ticket gagnant de la fameuse course hippique Royal Ascot. Autant dire beaucoup d'argent. Mais comment récupérer le pactole en tant que mineur quand son seul tuteur légal est en fuite?


Étonnamment, on rit beaucoup dans La couleur des choses, mais on y est surtout touché par le destin de ce jeune homme qui vit là une aventure aux méandres psychanalytiques complexes.

Une expérience unique, un album fa-bu-leux !!!

Editions çà et là, 24 €btn commande

ecoute jolie marcia quantalhinaL'avis d'Adrien:

Nous ne saurions trop vous conseiller de vous plonger dans "Ecoute, Jolie Márcia" de Marcello Quintanilha.

Sous des dehors acidulés avec ses couleurs fluo et flashy qui apportent la lumière, c'est un récit social rugueux que l'on suit où une infirmière quinqua, habitante d'une favela proche de Rio, est aux prises avec sa fille Jacqueline, jeune adulte grande gueule tuant son ennui avec des dealers, caïds des bas-quartiers.

Les illustrations, la scénographie, les couleurs donc, la profondeur des personnages, la fluidité du récit font de cet album une réussite totale.

Cà et Là, 22 eurosbtn commande

002L'avis d'Adrien :

Hasard du calendrier ou marketing taquin au bras long… Le jour où on apprend qu’un pont hollandais bientôt centenaire et rénové en 2017 devrait être démonté pour laisser passer le luxueux yacht de Jeff Bezos, mirifique patron d’Amazon, il est à la fois réjouissant et effrayant de voir que Pierre Maurel, avec Michel, son héros des temps modernes (tome 1), ce fils des âges farouches (tome 2), s’est emparé du sujet, dénonçant cette absurdité de notre temps.

Michel, après avoir réalisé des reportages radio en freelance sur des cheminots en grève, sur les gilets jaunes, sur tout qui était mis sur le bas-côté par la start-up nation de la génération Macron, s’est retiré à la campagne. Il pensait trouver là simplicité et apaisement ; c’était sans compter sur le passage incessant de semi-remorques transportant d’énormes yachts sur de petites routes en lacets afin d’atteindre le mouillage à la belle saison. Dans l’attente de la fin du chantier d’un pont ouvrant une voie plus confortable  à ces convois exceptionnels, la population du village doit composer avec accidents, bouchons, dégradations de chaussée et autres incivilités. Elle s’insurge mais rien n’y fait. Le maire de la petite commune touchée ne réagit pas. Quel intérêt protège-t-il ? Michel, à qui on ne l’a fait pas, sort de sa retraite champêtre, investigue à nouveau et passe à l’action quand il le faut !

Si vous aimez « Les vieux fourneaux » de Lupano et Cauuet, vous adorerez Michel qui en est un digne disciple. D’album en album, Pierre Maurel croque avec toujours plus de justesse et de finesse notre époque et saisit toutes les petites redditions que « ceux qui ne sont rien » accordent trop souvent aux puissants. Michel ne s’en laisse jamais conter et s’il agit avec énormément d’humour et de bonhommie, il le fait aussi avec pugnacité. Si comme Michel, vous voulez d’une société plus juste et solidaire où l’entraide n’est pas un vain mot, il est temps de mouiller le maillot.
Véritable manuel de désobéissance civile, cette série est parfaite, plongez-vous dedans !btn commande

L'employé du moi, 18 €