librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Littérature étrangère
'Ta mère - Bernardo Carvalho

ta mre

L'avis d'Anouk :

Un roman russe écrit par un Brésilien : quand on ouvre 'Ta mère, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Bernardo Carvalho ne nous laisse guère le temps de nous poser des questions : quelques pages à peine, et l'on est happé par cette fresque dantesque sur la Russie d'aujourd'hui. Au coeur du livre, la guerre de Tcètchènie, les garçons qui la font, les mères qui voudraient les en arracher. Le quotidien n'est que chaos, violences, abjections, et pourtant chacun des personnages porte en lui une raison d'avancer : l'amour sera toujours plus fort que la peur.

'Ta mère est un roman sauvage et incandescent, habité par les oeuvres de Grossman, Mandelstam ou Akhmatova. Inoubliable !

Traduit du brésilien par Geneviève Leibrich

Métailié, 17,50 €

btn commande

 

 
La huitième vibration - Carlo Lucarelli

huitieme-vibration-lucarelli

L'avis de Patrick :

À la fois fresque historique, roman de guerre, enquête policière et histoire d'amour : tel est le dernier livre de Carlo Lucarelli, l'un des plus grands auteurs du roman noir italien. La huitième vibration évoque l'aventure coloniale à travers les destins croisés d'un groupe de personnages échoués dans une réalité à mille lieues de leur expérience. Débordant d'aventures, de paysages et de sensations, ce récit est tout simplement captivant.

Traduit de l'italien par Serge Quadruppani

Métailié, 22,50 €

btn commande

 

 
Sukkwan Island - David Vann

sukkwan island

L'avis de Patrick :

Sukkwan Island. Une île perdue d'Alaska. Un bout du bout du monde, une nature belle à couper le souffle...
C'est là qu'un père décide de passer un an avec son fils, à la manière de Robinson Crusoé. Une belle aventure s'annonce, qui devrait voir l'homme et l'enfant nouer une relation forte. Mais dès le début, on comprend que les choses ne vont pas se passer comme prévu.

David Vann installe d'emblée son récit dans un climat de sourde angoisse, jusqu'au point de bascule du roman : événement terrible, inattendu, foudroyant qui olige à repenser la vie.
D'une noirceur maléfique, Sukkwan Island est un livre dont on ne ressort pas indemne.

Traduit de l'américain par Laura Derajinski

Gallmeister, 22,10 €

btn commande

 

 
<< Début < Précédent 31 32 33 Suivant > Fin >>

Page 32 sur 33