librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Clair obscur - Don Carpenter

clair obscurL'avis d'Adrien :

Semple est un simple, l’idiot du village que tout le monde fuit. A l’école, il cherche la bagarre et celui qui accepte le duel est considéré comme un ami par Semple. Que ce dernier soit battu, violenté, recraché comme un vulgaire glaviot par l’adversaire, cette confrontation reste pour lui une façon de se faire accepter par le monde dans lequel il vit et pour lequel il reste un éternel paria. Il traîne néanmoins de loin avec une petite bande ayant pour leader Harold Hunt, un jeune nanti un peu crâneur qui entretient une liaison avec la fille la plus populaire du collège, Carole. Une liaison bien chaste qui ne sied pas à Harold. L’horrible personnage et sa bande mènent l’entreprise perverse, malsaine, horrifiante, de violer collectivement, quand bon leur semble, une fille de l’école un peu paumée, Marjorie Butts. Autant dire que quand Carole découvre le crime, cela ne se passe pas bien, et Semple devient acteur et victime collatérale du drame qui survient.

Deuxième roman de Don Carpenter après Sale temps pour les braves, son chef-d’œuvre, n’ayons pas peur des mots, Clair Obscur reste dans la veine du roman noir. Et si ce n’est de temps à autre des phrases digressives un peu longuettes qui parfois nous perdent – d’autant que le roman ne commence ni par le début, ni par la fin, mais par le milieu de l'histoire – Carpenter fait toujours mouche. Il a cette façon bien à lui de coller au plus près de la psyché de ses personnages, le manichéisme est à une distance incommensurable de son univers. Cela en devient stupéfiant, c’est sa force, nous faire rentrer dans la peau et surtout les pensées, même les plus inavouables, des protagonistes. Carpenter aurait beau nous raconter ce que bon lui semble, il sonne tellement juste qu’il touche le lecteur durablement et en plein cœur. Merci aux éditions Cambourakis, bravo à Céline Leroy pour sa traduction, continuez comme ça, le noyau d'admirateurs de Donnie s’agrandit à chaque livre et notre joie est grande de savoir qu’il reste quelques-uns de ses romans à faire découvrir au public francophone !

Cambourakis, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Céline Leroy, 18 €btn commande