librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Ecoute la ville tomber - Kate Tempest

tempestL'avis d'Edith:

Kate Tempest, poétesse, dramaturge et rappeuse anglaise, se glisse dans sa nouvelle plume d’écrivaine avec fougue et souplesse. Ce premier roman est un petit chef d’œuvre d’originalité simple et percutante.

Becky et Harry, les deux héroïnes principales, enflamment les pages, éclipsant les autres personnages. Becky est une lionne, Harry une championne qui s’ignore. Et les deux ensemble quelque chose au croisement entre âme sœurs et âmes en sang. Dans une atmosphère de grise mine, de nuits étourdissantes et de matins de bois, de vies un peu larguées et d’affaires qui marchent plus ou moins pas, les deux se rencontrent, se reconnaissent. À partir de là, les fils des différentes trajectoires se tissent et s’emmêlent, menant peu à peu vers une apothéose explosive.

Qu’ont-ils de plus, Becky, Harry, et puis Léon, le fidèle bras droit et meilleur ami d’Harry, Peter, le frère d’Harry, fou amoureux de Becky, Ron et Rags, les oncles discrètement mafieux de Becky, puis tous les autres, qu’ont-ils de plus qui fait qu’on s’y attache autant, malgré leurs – parfois très gros – défauts ? Peut-être cette envie désespérée d’être heureux, quitte à se retrouver dans des embrouilles sans nom.

La ville s’effondre, invisible, et les corps tiennent. Par la drogue, l’alcool, l’espoir, l’amour, par la danse effrénée, par obligation, par défaut.

Il y a dans « Ecoute la ville tomber » un peu du Ken Loach de « La part des anges », où le drame social frôle chaque instant l’histoire qui pourrait être heureuse, un brin de thriller, une dose de coup de foudre, et enfin une sacrée plume. L’écriture poétique et directe de Kate Tempest porte le roman, qui slame entre la pluie et la drogue, la danse et la fumée, avec des éclats de lumière dans les yeux de ses protagonistes.

C’est à peine un pavé (avec ses modestes 425 pages) mais c’est un condensé de briques anglaises pleine de fumée crasseuse et de charme sans vernis.

Rivages, traduit de l'anglais par Madeleine Nasalik, 22.50€ btn commande