librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Puissions-nous être pardonnés - Amy M. Homes

puissions-nous - homesL'avis d'Anouk:

"Faites vous-même votre malheur", proposait dans un livre célèbre le psychothérapeute américain Paul Watzlawick. Les personnages de A. M. Homes sont à n'en pas douter très doués en la matière.

Jugez plutôt: deux frères que tout semble opposer, un violent accident, un crime passionnel, un séjour en institut psychiatrique... Dès les premières pages de son roman, la romancière américaine accumule les atrocités et la violence, comme si le sort s'acharnait sur la famille Silver. George Silver, le plus jeune des deux frères, a toujours été colérique, violent et ingérable. Son tempérament hargneux l'a aidé à gravir les échelons et à devenir président d'une chaîne de télé-réalité. Plus sage, son aîné Harry mène une vie un peu terne. Professeur dans une faculté de second ordre, passionné compulsivement par le parcours de Richard Nixon, il a tôt appris à composer avec les sautes d'humeur de George. Quand la vie de la famille dérape, Harry doit endosser de nouvelles responsabilités: s'occuper de ses neveu et nièce adolescents, prendre sous son aile le petit orphelin dont son frère a décimé la famille, gérer son propre divorce et son renvoi de l'Université. C'est beaucoup pour la frèle carrure de ce perdant magnifique...

"Puissions-nous être pardonnés" est une fresque au souffle puissant, un roman sur la vanité, la chute et la rédemption. Et malgré la gravité et la noirceur du propos, "Puissions-nous être pardonnés" est aussi un livre très drôle, une comédie avec des scènes d'une cocasserie et d'un burlesque invraisemblables. A. M. Homes dézingue à tout va un certain rêve américain. La farce va loin, parfois à la limite du supportable, mais sans jamais tomber dans le voyeurisme ou la vulgarité. On pense au "Bûcher des vanités" de Tom Wolfe, parfois aussi aux "Corrections" de Jonathan Franzen (Harry fait immanquablement penser, en pire, à Chip Lambert): A. M. Homes s'inscrit à n'en pas douter dans la meilleure tradition de la littérature américaine. Depuis "Ce livre va vous sauver la vie", elle trace un joli parcours d'écrivaine, profondément dérangeant et original.

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Yoann Gentrick, Actes Sud, 24 €btn commande