librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Le détour - Gerbrand Bakker

L'avis d'Anouk :

le dtour 2Il y a quelques années, lors de la traduction de "Là-haut tout est calme", l'écrivain néerlandais Gerbrand Bakker a été unanimement salué comme l'une des nouvelles grandes voix de la littérature européenne. Le jugement se confirme aujourd'hui, avec la parution d'un nouveau roman âpre et puissant. "Le détour". tragique portrait de femme, est un roman tout à la fois noir et absolument lumineux. On y suit le destin d'une universitaire néerlandaise qui se fait appeler Emily, comme la poétesse à laquelle elle consacre ses recherches, Emily Dickinson. Elle vient de quitter sa vie d'avant (son métier, son mari, ses parents) pour s'installer dans la solitude d'un village du pays de Galles. Son quotidien prosaïque, fait de jardinage, de longues marches, d'un entêtant silence, semble offrir à cette femme en crise les conditions d'une possible renaissance. Il n'en sera rien.

Dans une langue toute en retenue, Gerbrand Bakker offre un roman d'une force rare. "Le détour" parle sublimement de la sauvagerie de la nature, des prédateurs qui rôdent et semblent matérialiser les démons intérieurs d'Emily, des échos du silence. Le roman offre surtout des portraits inoubliables, celui d'Emily bien sûr, mais aussi de complexes et indéchiffrables personnages masculins. Maîtrisé, économe, dérangeant, "Le détour" est une éblouissante leçon de littérature.btn commande

Traduit du néerlandais par Bertrand Abraham

Gallimard, 19,90 €