librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Littérature française
De Profundis - Emmanuelle Pirotte

de profundis - pirotteL'avis de Régis:

Dystopie, conte fantastique, roman d'amour: De profundis est tout cela à la fois. Après l'inoubliable Today we live (Cherche Midi, 2015), Emmanuelle Pirotte nous revient avec une incroyable descente aux enfers, un roman envoûtant, palpitant, questionnant.

Dans un avenir proche, le virus Ebola III décime l'Europe, les victimes sont innombrables, le traitement introuvable, la démocratie vacille, les gouvernements tombent. La violence fait rage à Bruxelles comme ailleurs, et c'est une anarchie terrifiante qui s'empare de la ville. Des cadavres jonchent les rues, les religieux se radicalisent, atmosphère de fin du monde. C'est dans cette pagaille que Roxanne évolue. Jeune femme brillante, elle a basculé dans une certaine marginalité. Son quotidien bancal est fait de ventes à la sauvette de médicaments contrefaits et d'autres mauvais plans. Jusqu'au jour où sa fille, abandonnée à la naissance, resurgit. Stella, fillette intelligente mais mutique, incapable de la moindre émotion, découvre cette mère inconnue avec distance. Pour Roxanne, c'est un tournant décisif.

Nous suivrons leur fuite de Bruxelles vers un hameau reculé du Sud du pays où Roxanne a grandi. Une maison de famille abandonnée sera leur refuge, la possibilité d'une vie nouvelle. Mais pour combien de temps? Le roman bascule alors dans le conte fantastique, sans que le lecteur ait pu reprendre son souffle.

En seulement deux romans, Emmanuelle Pirotte s'installe dans le paysage de la littérature française contemporaine et y trouve une place bien à elle. Son écriture virtuose, implacable semble courir sur la page. A la fois précis, poétique, ponctué d'humour, son style embarque le lecteur pour un voyage déroutant, dont on ne sort pas indemne.

De profundis est, à n'en pas douterbtn commande, un roman qui fera date dans la littérature francophone.  

Le Cherche Midi, 19.70 €

 
Spécial Intime Festival!

Retrouvez nos chroniques autour des livres lus et des auteurs invités à l'intime festival!

Peter Heller présentera ce samedi 4 septembre "Peindre, pêcher et laisser mourir" (Actes Sud). Son livre précédent est une magnifique découverte pour Adrien:

037

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lise Charles a écrit deux romans ébloussants. "Comme Ulysse" (POL) sera lu ce samedi 4 septembre par Anne-Cécile Vandalem. Lise Charles donnera également un entretien dimanche à 16 heures. Lisez la chronique d'Adrien:

036

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jens Christian Grøndahl est l'une des grandes voies d'aujourd'hui. Lucas Belvaux lira ce samedi "Les portes de Fer". Geneviève Simon s'entretiendra dimanche avec l'auteur. Lisez la chronique d'Anouk:

portes fer - grondahl

 
Continuer - Laurent Mauvignier

continuer - mauvignierL'avis d'Anouk:

Continuer: a-t-on jamais le choix?

Continuer quand le sens de la vie s'englue, quand les proches sont ailleurs et que se défont les ambitions. Continuer parce que c'est debout que s'éprouve notre humanité. Continuer parce qu'il faut bien trouver le fil de sa propre histoire.

C'est ce mouvement de vie qui porte sublimement le nouveau livre de Laurent Mauvignier.

Pour arracher son fils adolescent à une dérive qu'elle pense délétère, Sibylle l'embarque dans un projet un peu fou: un long périple à deux au Kirghizistan, à cheval, puisque l'amour de l'équitation a longtemps été au coeur de leur complicité. Sibylle semble bien fragile pour ce projet démesuré. Son divorce, son déménagement à Bordeaux, un travail éreintant en milieu hospitalier ont eu raison de ses aspirations profondes. En outre, le silence borné de Samuel, sa violence mal contenue, les dangers du voyage — tout semble indiquer que l'échec est au bout du chemin.

Pourtant Sibylle s'obstine, continue, et veut croire que l'on a tous droit à une seconde chance. Regarder sa vie depuis un autre endroit et poser au quotidien des gestes sur lesquels le temps n'a pas de prise (panser un cheval, dresser un campement, écouter le silence de l'autre) vont jour après jour rapprocher la mère et le fils. On comprend peu à peu pourquoi Sibylle a tenté l'aventure. Car dans sa vie à elle aussi il y a des choses à régler. Comme un élancement, les blessures du passé vont progressivement remonter à la surface Et affronter ses propres démons sera pour elle une voie plus étroite et plus risquée encore que celle qui la relie à Samuel.

Avec ce bouleversant roman d'amour, Laurent Mauvignier montre une fois de plus la maîtrise romanesque qu'il déploie depuis son premier roman, Loin d'eux, paru en 1999. Dans une langue épurée, il donne vie à des personnages véritablement inoubliables et joint aux questions psychologiques et sociales qui sont de chacun de ses livres une dimension neuve et puissante: celle des grands espaces, à la beauté abrupte et somptueuse, qui confèrent à une histoire on ne peut plus intime une dimension presque mythologique.

Laurent Mauvignier sera à la librairie le 22 novembre prochain pour nous présenter Continuer. La rencontre est organisée en partenariat avec la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Namur.

Éditions de Minuit, 17 €btn commande

Disponible en format numérique

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 26