librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Notre sélection fin d'année 2012

sapin de livresPour vous aider à rendre heureux vos proches, pour venir en aide à un Père Noël en manque d'inspiration, pour vous donner de petits et grands plaisirs de lecture, pour éveiller votre curiosité, voici quelques pépites que nous avons sélectionnées avec autant de soin que de plaisir.

Heureuses fêtes et belles lectures!

 

 

Adrien :
5 Romans
sale-temps-pour-les-bravesSale temps pour les braves (Don Carpenter, Cambourakis, 23,40 €) Une échappée avec des laissés pour compte aux USA, comme me le disait un ami à qui je l'avais conseillé : "un p***** de bon livre",
Indignation (Philip Roth, Folio, 6,95 €) Le cri de révolte bouleversant d'un jeune homme dans les années cinquante aux Etats-Unis,
Karoo (Steve Tesich, Monsieur Toussaint Louverture, 22 €) Où le cynique Karoo, anti-héros détestable mais à la fois empathique, nous fait passer d'un rire franc à un grincement de dent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire,
enigEnig Marcheur (Russel Hoban, Monsieur Toussaint Louverture, 20 €) Journal intime d'un jeune homme de 11 ans dans un Londres post-apocalyptique qui a tout de la préhistoire, un boulot de traducteur époustouflant,
Moi, Jean Gabin (Goliarda Sapienza, Attila, 17 €) Catane en Sicile, l'enfance de Goliarda Sapienza avec ses nombreux frères et soeurs et ses parents anarchistes antifascistes, un récit initiatique drôle et touchant.


5 Bandes dessinées - albums :
L'enfance d'Alan (Emmanuel Guibert et Alan Cope, L'Association 19 €),
45 tours rock (Hervé Bourhis, Dargaud, 12,99 €), par l'auteur des excellents Petit livre Rock, Petit livre Beatles, StereoClub, Ingmar..., C'est bien senti, bien renseigné, didactique et amusant,
vanille ou chocolatVanille ou Chocolat (Jason Shiga, Cambourakis, 18,50 €), une explosion des cadres de la bande dessinée, plus de 3000 histoires possibles dont vous choisissez la trame au moyen de multiples onglets offrant autant de choix,
La vie secrète des jeunes (Riad Sattouf, L'Association)
Faits divers (Anouk Ricard, Cornelius, 11,50 €), interprétations courtes, hilarantes et déjantées de nombreux faits divers

 

 

3 Bandes dessinées - séries
Martha Jane Cannary (3tomes - Perrissin / Blanchin, Futuropolis, 22,25 € le tome),
Il était une fois en France (6 tomes - Nury / Vallée, Glénat, 16,50 € le tome), la biographie en bd de Joseph Joanovici, ferrailleur juif, collaborateur et résistant, une fresque à la Sergio Leone,
Toxic, La Ruche (2/3 tomes - Charles Burns, Cornelius, 21,50 € le tome), une aventure hallucinée de Tintin sous psychotropes !


3 Revues
Schnock (la Tengo Editions, 14,50 €), Une revue comme on n'en fait plus !

schnock
Le Believer (Ed. Inculte, 15 €), Morceaux choisis de la grande revue littéraire américaine The Believer,
Feuilleton (Ed. du Sous-sol, 15,20 €), Principalement littéraire, cette revue au très beau graphisme nous offre des reportages sociétaux bien fichus, des nouvelles inédites de Franzen, García Márquez, Orwell, Murakami, Don Delillo,...

 

Anouk :

5 romans :

home morrisonHome (Toni Morrison, Christian Bourgois, 17 €). S'il n'y en avait qu'un, ce serait celui-là. Style puissant et envoûtant, personnages inoubliables, thématiques brûlantes : Home est un livre à découvrir absolument.

Dans la grande nuit des temps (Antonio Munoz Molina, Seuil, 23.30 €). Huit cent pages somptueuses pour vivre de l'intérieur le destin d'un grand architecte espagnol pris dans la tourmente de la guerre civile. Une fresque ambitieuse, une magnifique histoire d'amour, une lecture exigeante mais passionnante de bout en bout.

14 (Jean Echenoz, Minuit, 12,50 €). Quatre hommes, une femme, la folie de la guerre. Jean Échenoz à son meilleur dans ce roman singulier, qui dit tout de 14-18 avec une économie de moyens vraiment éblouissante. 

Viviane Elisabeth Fauville (Julia Deck, Minuit, 13,50 €). Un premier roman mais déjà une maîtrise et une virtuosité peu commune. Viviane Elisabeth Fauville, que l'on dirait sortie d'un film de Chabrol, confesse avoir tué son psychanalyste. Mais faut-il lui donner foi? Plus on croit se rapprocher de la vérité, plus notre raison s'embrouille. On se laisse manipulier avec plaisir tant la bonne humeur et la malice de Julia Deck sont contagieuses. emmaus baricco

Emmaus (Alessandro Baricco, Gallimard, 15,90 €). Fébrile, inquiet, désabusé, le dernier roman d'Alessandro Baricco est peut-être le meilleur de l'auteur de Soie. On y suit quatre très jeunes Italiens dont l'innocence et les illusions volent en éclats, minées par la fascination q'exerce sur eux une lycéenne à la beauté envoûtante.

 

5 récits :

le-vieux-roi-en-son-exilLe vieux roi en son exil (Arno Geiger, Gallimard, 17,50 €). Alors que la mémoire de son père s'efface peu à peu, Arno Geiger s'efforce de sauver du naufrage ce qui a fait la vie de cet homme secret. À travers la chronique familiale, il interroge l'imbrication de l'intime et du collectif, et le fracas que l'histoire peut amener dans la vie de gens ordinaire. Un livre d'une profonde intelligence.

Pourquoi être heureux quand on peut être normal (Jeanette Winterson, L'Olivier, 21 €). Lire Jeanette Winterson, c'est se laisser emporter par un tourbillon d'énergie, de colère mais aussi de foi en la vie. L'enfance et l'adolescence de la romancière anglaise auraient dû faire d'elle une femme effacée, confite en dévotions, écrasée par l'impossibilité de parler. Mais Jeanette Winterson a su faire exploser les cadres de son destin. Son livre est un jubilatoire hymne à la liberté.

Certaines n'avaient jamais vu la mer (Julie Otsuka, Phébus, 15 €). Un choeur de femmes pour dire ce que fut le destin des milliers de jeunes Japonaises envoyées aux États-Unis dans la première moitié du 20e siècle pour épouser des hommeelles quatre malinconis qui leur étaient inconnus. Poignant et magistral.

Séparation et Elles quatre (Nicole Malinconi, Les liens qui libèrent et Esperluète, 15 € et 11 €). Deux textes qui se répondent et interrogent avec pudeur et subtilité la relation d'une fllle à sa mère. Nicole Malinconi ajoute avec ces deux livres denses et lumineux une nouvelle page à son oeuvre déjà si riche.

Le meilleur des jours (Yassamam Montazami, Sabine Wespieser, 15 €). Sensible, touchant, fantasque : avec ce portrait de son père, l'Iranienne Yassamam Montazami fait une entrée remarquée en littérature.

 

5 cadeaux réussis :

fitzgeraldLe plus chic : Romans, nouvelles et récits (Francis Scott Fitzgerald, La Pléiade, deux volumes sous coffret, 125 € en prix de lancement)pleiade fitzgerald. Une nouvelle traduction de Gatsby le Magnifique, des nouvelles admirables, un désenchantement qui n'a pas fini de fasciner : autant de bonnes raisons pour offrir ou s'offrir un monument de la littérature américaine contemporaine.

Le plus Mémorable : Karoo (Steve Tesich, Monsieur Toussaint Louverture, 22 €). Le prix Mémorrable des Librairies Initiales : un condensé d'humour noir!

Le plus appétissant : les pochettes de l'Épure, reprenant chacune six livres de la collection Dix façons de préparer dans une jolie pochette kraft fermée par une cuiller en bois (33 euros par pochette).

Le plus monumental : Le musée absolu (Amanda Renshaw, Phaidon, 175 €). Tout l'art du monde à travers 2700 oeuvres : le meilleur des musées de la planète s'invite chez vous!

Le plus réconfortant : Rosa Candida (Audur Ava Olafsdottir, Points, 7,60 €)). Roman initiatique, fable fantasque, découverte du monde, des hommes et du bonheur : le roman de l'Islandaise Audur Ava Olafsdottir est un enchantement à partager avec tous les gens qu'on aime.

 

Patrick :

5 romans

Peste-et-cholera-devillePeste et choléra (Patrick Deville, Seuil, 18 €). Unanimement salué, couronné d’un Prix prestigieux, le dernier livre de Patrick Deville est une fête de l’intelligence. Son héros, Alexandre Yersin, disciple de Pasteur et découvreur du bacille de la peste, mène une vie d’aventurier hors normes. De la Suisse à l’Extrême Orient, on suit cet homme libre et humaniste qui son existence durant chercha le bonheur. Un destin magnifique, une lecture inoubliable.

Le diable tout le temps (Donald Rayl Pollock, Albin Michel, 24,70 €). Un père hanté par son passé de soldat dans la Guerre du Pacifique, une mère condamnée par la maladie :le jeune héros de Donald Pollock est tôt confronté à la violence et à la folie du monde. Un récit initiatique d’une implacable noirceur.

diable tout le temps pollock

Le monde à l'endroit (Ron Rash, Seuil, 19,50 €). Un adolescent découvre lors d’une sortie de pêche une plantation cachée de cannabis. Par défi, il arrache quelques plants qu’il revend, et se prend au jeu. Il sera finalement piégé par le propriétaire du terrain et perdra son innocence dans l’aventure. Parallèlement, Ron Rash remonte le temps et nous donne à lire le journal tenu, pendant la Guerre de Sécession, par un médecin de la région. Les massacres de l’époque ont-ils encore des répercussions sur le présent ? Le monde à l’endroit est un livre poignant, qui sublime les vastes espaces américains.

Coupables (Ferdinand von Schirach, Gallimard, 17,90 €). Avocat pénaliste allemand, Ferdinand von Schirach démonte, en une dizaine de nouvelles tirées au cordeau, la mécanique du crime. De la légitime défense au crime abject, chaque cas nous renvoie à une réalité difficilement avouable : un coupable est le plus souvent un homme ordinaire. Il faut peu de choses pour basculer.

Retour à Matterhorn (Karl Marlantes, Calmann-Lévy, 25,35 €). On suit dans Retour à Matterhorn le quotidien absurde d’une escouade chargée de fortifier une colline qui devra accueillir une unité d’artillerie. L’ennemi est invisible, et ce qui ronge ces très jeunes Américains vient de leur propre groupe : les ordres démentiels de leurs chefs, le racisme qui règne envers les conscrits noirs, le bouillonnement des rancoeurs lié à l’inaction. Le grand roman sur la guerre du Vietnam, par un ancien Marines devenu professeur de littérature.

 

5 polars

cible mouvante mcdonaldCible mouvante (Ross McDonald, Gallmeister, 10 €). Du roman noir dans toute sa splendeur ! Digne héritier de Dashiel Hammett, Ross McDonald donne vie à un détective privé plein de désillusion et à l’humour corrosif. On aurait bien vu Humphrey Bogart l’incarner au cinéma, mais c’est Paul Newman qui a tenu le rôle. Classique et délectable ! Les excellentes éditions Gallmeister nous permettent de redécouvrir cette petite merveille !

Le dernier Lapon (Olivier Truc, Métailié, 22 €). Des querelles incessantes entre éleveurs de rennes et de monotones patrouilles en motoneige font le quotidien de la Police des Rennes en Laponie. Mais le vol d’un tambour sami offert jadis à des ethnologues français vient déranger l’apparente quiétude du Grand Nord. Avec Le dernier Lapon, Olivier Truc signe un roman captivant, tout à la fois thriller haletant et précis sur la culture lapone.

Pike (Benjamin Whitmer, Gallmeister, 22,90 €). Ancien truand rangé des affaires, Pike travaille pour le compte du shérif local avec pour associé un jeune boxeur paumé. Lorsque débarque sa petite-fille, dont la mère vient de mourir d’overdose, Pike se lance dans une enquête pour tenter d’élucider la mort de sa fille. Il devra pour cela s’affronter aux démons de l’Amérique d’aujourd’hui : le capitalisme violent, la corruption, le racisme. Un roman d’une suprême noirceur.

les freres sisters

Les frères Sisters (Patrick deWitt, Actes Sud, 22,80 €). Patrick deWitt n'a pas son pareil pour revisiter le genre du western. Humour noir délectable, sens du burlesque et de la dérision sont au rendez-vous pour une aventure haute en couleurs en compagnie des deux frères Sisters, véritables anti-héros. Jubilatoire!

Montée aux enfers (Percival Everett, Actes Sud, 22,80 €). Dans le fin fond du Nouveau Mexique, trois enquêtes mettent en scène l’adjoint d’un shérif dont on découvre petit à petit le caractère complexe. Un polar retors, où il faut attendre l’extrême fin pour comprendre à quel point Percival Everett nous a manipulés. On referme le livre avec l’envie de reprendre la lecture et de retrouver les indices qui y étaient semés et que l’on a manqués.

 

 Régis :

5 romans :

pingouin brisacMoi, j'attends de voir passer un pingouin (Geneviève Brisac, Alma, 15.95 €). Une pie, un rat, un pingouin, un lapin, bienvenue dans la malicieuse ménagerie de Geneviève Brisac! En quelques chapitres aux titres implacables ("Nature morte avec hamster et astrakan", "Oui, j'oublie tout, et voici les raisons que je me suis trouvées", ...), l'écrivain nous emmène dans une réflexion subtile sur la révolte. L'écriture de Brisac est moderne et belle. Son style inclassable nous ravit une fois encore!

La Capitana (Elsa Osorio, Métailié, 20 €). La Capitana est le nom de Micaela Etchebéhère pendant la guerre d'Espagne. Venue d'Argentine, cette femme a découvert l'Europe bouillonnante des années 30 et a fait de sa vie un roman d'amour, de révolte, de rencontres. Elsa Osorio, sa compatriote, lui consacre un roman biographique inoubliable. Une femme engagée, forte, libre.

La promesse du bonheur (Justin Cartwright, Jacqueline Chambon, 22.80 €). Un couple à la retraite et leurs trois enfants se retrouvent dans la maison familiale des Cornouailles pour célébrer la sortie de prison de l'aînée, une jeune historienne de l'art accusée d'avoir vendu un vitrail volé. Son emprisonnement a déconstruit cette famille banale, cette sombre histoire a réveillé en chacun des blessures secrètes. Un roman anglais qui avance pas à pas et rappelle certains ouvrages de Ian McEwan.

Avancer (Maria Pourchet, Gallimard, 17.90 €). Premier roman (injustement ignoré) de la rentrée littéraire de septembre. Maria Pourchet met en scène une jeune femme d'aujourd'hui terminant des études de sociologie et rongée par l'angoisse de devoir avancer, coûte que coûte. En trois chapitres bien menés, notre héroïne un peu loufoque va découvrir les joies du monde "adulte" : le travail, les responsabilités, le couple, les enfants du conjoint... D'un style vif et original, ce roman générationnel est une belle découverte.carver

Œuvres complètes (Raymond Carver, L'Olivier, 8 volumes). Si vous aimez la littérature, vous devez lire l'œuvre complète de Raymond Carver! Grâce au travail remarquable des éditions de l'Olivier, vous allez pouvoir vous (re)plonger dans les nouvelles de ce géant des lettres US. Tout est dit dans la brièveté de ses textes, toute la complexité, la beauté, les tourments de l'âme humaine. C'est noir et lumineux à la fois, dérangeant et réconfortant. Un recueil de poèmes viendra clôturer la publication de ces œuvres complètes en 2013. Il vous reste donc quelques jours pour attaquer les 8 premiers volumes... 

 

5 livres de cuisine :

 aperitifsPetit Larousse des apéritfs dînatoires (Larousse, 25.35 €). Un livre indispensable pour vos fêtes, réceptions, galas et autres réveillons! Plein d'idées de bonnes choses à grignoter, à préparer à l'avance ou en dernière minute. C'est promis, vous pourrez goûter à certaines recettes chez Point Virgule pendant les fêtes. Eh oui, vos libraires sont aussi aux fourneaux!

Légumes du jardin, recettes de saison (Phaidon, 35 €). Superbe mise en page pour ce nouveau titre des éditions Phaidon. Quatre chapitres distincts comme les quatre saisons d'une année. Et une belle présentation des légumes à manger en chaque période. Des idées gourmandes et toutes simples pour s'habituer à respecter le rythme de la nature. Du risotto à l'ortie jusqu'au chou frisé capucin, c'est toute une année de saveurs qui s'invite dans vos assiettes

Ma cuisine intuitive (Arabelle Meirlaen, 45 euros). En 101 recettes, Arabelle Meirlaen (chef du restaurant Li Cwerneu à Huy) nous dévoile son répertoire culinaire, original et accessible. À découvrir !cuisine intuitive meirlaen

Le Herve, bien plus qu'un fromage (Fabienne Effertz , 30 €). Livre de cuisine mais aussi témoignage d'un savoir-faire qui tend à disparaitre, cet ouvrage est un cri d'amour pour le fromage de Herve et ceux (et surtout celles) qui le font. Des photographies de la région et des fromagères, des explications sur la fabrication et des conseils de dégustation, des recettes originales... ce livre ravira les amateurs de bonnes et fortes odeurs!

La pâtisserie des rêves (Philippe Conticini et Thierry Teyssier, Gründ, 33.70 €). Philippe Conticini est un des grands noms de la pâtisserie française. En 2009, il ouvre à Paris la "Pâtisserie des Rêves", lieu sacré pour tous les gourmands! Avec ce nouveau livre, il nous propose 70 recettes illustrées et accessibles qui vous permettront d'étonner vos convives. Un ouvrage qui se dévore aussi avec les yeux, tant les photos proposées sont enthousiasmantes!