librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Comme Ulysse - Lise Charles

036L'avis d'Adrien :

Récit initiatique, comédie dramatique puis drame comique et enfin tragédie, Lise Charles et son écriture enfantine et faussement naïve nous prennent par la main et nous retournent le cerveau. Une pépite bubblegum, intelligente et érudite sans qu’il n’y paraisse.

La môme Française Lou/Loo, comme la maîtresse d’Apollinaire ou en doublant le o augmentant avec fantasque son pouvoir de séduction, se retrouve à New York seule, sorte d’Holden Caulfield au féminin, dégagée par sa sœur ainée qui préfère profiter de ses amants d’un soir en toute intimité que de s’occuper de sa frangine. Remisée dans une petite chambre cradingue, elle suit un temps un poète minet pseudo-branché de Brooklyn. Devenant vite lassant et fade, le jeune enamouré Wolf sera vite remplacé par Peter. Artiste contemporain charismatique, ce dernier va lui demander de lui servir de modèle à long terme, d’apprendre le français à ses énigmatiques enfants, en échange du gîte et du couvert. Prise au piège d’une famille dépressive, Loo se laisse vivre et porter par l’ambiance dans ce cauchemar horrifique et compose au jour le jour, mois après mois avec son ennuyeux quotidien raconté de façon enjouée, à la fois avec drôlerie, légèreté et profondeur.

D’anecdotes en anecdotes, de digressions faussement anodines en regards et interpellations tutoyées face caméra et adressés au lecteur, de phrases, en anglais dans le texte, semées ça et là, soulignant la complexité du langage en rêves oniriques, Lise Charles, son écriture et ses dessins éparpillés, nous emmènent dans le monde d’une ado vive, vivifiante, au charme effronté à qui on ne la fait pas. Crise adolescente, voyage initiatique, heureux (ou pas) qui comme Ulysse revient (ou pas) d’un long voyage !

Je te raconte toute l’histoire d’une manière un peu simplifiée, mais tu ne m’en voudras pas j’espère, c’est pour toi, je fais des efforts pour que tu comprennes la situation. Quand je lis un livre ou que je vois un film, je suis toujours reconnaissante si on me dit tout de suite qui est bon qui est mauvais, qui aime qui et qui déteste qui ; ça rend l’histoire plus facile à suivre et on peut profiter du reste sans se casser la tête. (…) Peut-être je te sous-estime, peut-être je suis la seule idiote à ne pas pouvoir comprendre une histoire s’il y a plus de deux personnages dedans, mais sait-on jamais. Je te dis les choses comme j’ai pensé qu’elles étaient, je peux me tromper, ça peut avoir été plus compliqué, mais tu n’es pas ici pour attraper un mal de tête en te tracassant sur des subtilités psychologiques, et moi non plus. 

P.O.L., 18,90 €btn commande

Disponible en format numérique