librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Le tort du soldat - Erri De Luca

tort du soldat - De LucaL'avis d'Anouk

C'est un texte bref, et c'est un grand livre. On croit connaître toutes les palettes du Napolitain Erri De Luca. Ses livres émeuvent, donnent à penser, regardent le monde avec une acuité et une humanité peu communes. Avec Le tort du soldat, c'est une tonalité assez nouvelle qui se donne à lire, une opiniâtreté, une colère que rien ne vient apaiser.

Deux monologues s'entremêlent à la première personne: deux solitudes qui se croisent dans une auberge de montagne. Le premier texte est celui d'un homme qui ressemble à Erri De Luca, écrivain du silence, alpiniste obstiné, traducteur du yiddish parce que "une langue n’est pas morte si un seul homme au monde peut encore l’agiter entre son palais et ses dents, la lire, la marmonner, l’accompagner sur un instrument à cordes". Le second celui d'une femme encore jeune, qui séjourne dans les Dolomites avec un père qu'elle a longtemps pris pour son grand-père. D'un texte à l'autre, la rupture n'est qu'apparente (rupture de voix, de genre, de questionnements) tant sont subtils les échos qui se tissent.

Ce serait faire injure à ce roman dont la puissance vient de sa briéveté que de déplier longuement les questions brûlantes qu'il condense. Disons simplement que dans ce texte tendu, qui se clôt de façon si abrupte, Erri De Luca empoigne toute l'histoire du vingtième siècle et de ses démons tout en offrant aussi une réflexion universelle et intemporelle sur le rapport des hommes aux langues qu'ils parlent et qui les font vivre. 

C'est tout simplement bouleversant.btn commande

Traduit de l'italien par Danièle Valin, Gallimard, 11 euros