librairie
point virgule

Rue Lelièvre, 1 B-5000 Namur | Tél. : +32 (0)81 22 79 37 | info@librairiepointvirgule.be | Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

Milena Agus et Liana Levi, images d'Italie

bandeau agus2Le vendredi 29 mars à 20 heures, la librairie Point Virgule vous invite à rencontrer la romancière sarde Milena Agus et son éditrice Liana Levi. Deux femmes de passion et de conviction, qui nous montrent combien la littérature peut élargir la vie.

logo liana leviLiana Levi a créé la maison d'édition qui porte son nom en 1982. Installée dans les locaux de la célèbre librairie "La joie de lire" fondée par François Maspero, Liana Levi construit un catalogue unique, comme une fenêtre ouverte sur le monde. C'est à sa culture cosmopolite que nous devons la lecture d'immenses auteurs comme Andreï Kourkov, Iain Levison, Ernest J. Gaines et la découverte d'auteurs que nous aimons tant comme Negar Djavadi, Aline Kiner ou tout récemment Estelle-Sarah Bulle. C'est à elle surtout que nous devons de splendides lectures italiennes: les romans de Silvia Avallone, Alessandro Piperno, Rosetta Loy et les rééditions de textes classiques comme ceux d'Alberto Vigevani, P. M. Pasinetti ou Natalia Ginzburg.

 

En 2007, Liana Levi publie le roman d'une auteure sarde inconnue, Milena Agus. "Mal de pierre" connaît un succès retentissant en France, qui ne s'est jamais démenti depuis. Au fil de ses romans, Milena Agus nous donne les clés de l'âme sarde. Habités de personnages forts et touchants, ses livres donnent voix aux perdants de l'histoire avec élégance, fantaisie et générosité. On sort de la lecture de ses romans le sourire aux lèvres, et avec au coeur la conviction que l'humanité n'a pas fini de nous épater.

 

Vous l'avez compris: Liana Levi et Milena Agus sont deux femmes d'exception, et nous sommes heureux de vous inviter à les rencontrer!

 

Renseignements et réservations par téléphone (081 22 79 37) ou par courriel.

 

Merci au Festival PassaPorta, dont Milena Agus est l'une des invitées.

La rencontre est organisée avec le soutien du Service de la Promotion des Lettres